mercredi 29 novembre 2017

La guitare turque : Silüetler, 1966





Les guitaristes turques déchirent grave, les amis. Et comme cela avait pu vous échapper, en voici la preuve avec cette chanson traditionnelle (kurde?) mise en éléctricité par le groupe Silüetler. Nous sommes en 1966 et le premier guitariste du monde portant une cape est là pour vous transmettre le courant!


lundi 27 novembre 2017

Vitamines bis : Cub Koda et Bo Diddley

 

Comme on dit, ce n'est pas nécessairement ceux qui en parlent le plus, etc. Et comme vous le pensez bien, il s'agit d'énergie dont il est surtout question ici. En proie à un sacré coup de pompe, la Cellule essaie par tous les moyens de se requinquer au son du rock-blues le plus tonique possible. Pour cela rien de mieux que le gigantesque Bo Diddley. Pour ne pas passer par des sentiers trop rebattus, je vous propose cependant en premier lieu une excellente reprise de "Mumblin Guitar" par le musicien et journaliste de Detroit Cub Koda.


Et pour ne pas vous laisser en reste, voici aussi l'indépassable guitare marmonnante de Bo Diddley. 




samedi 25 novembre 2017

Les frères de la solitude : shakey puddin' (2001)





Dans le prolongement de sa toute nouvelle campagne anti-neurasténique, la Cellule vous propose aujourd'hui un cocktail hautement énergique avec les Soledad Brothers. Ces frères-là viennent de l'Ohio et ont gravité un temps dans l'orbite des White Stripes. Jack White est d'ailleurs présent sur ce morceau qu'on retrouve aussi sur une compil du label Sympathy For The Record Industry. La formule est basique : rockabilly cintré à la Suicide + puissance blues-rock + grain garage + apologie explicite du sexe féminin. La nuance et l'élégance, ce sera pour un autre jour, les amis : aujourd'hui juste de l'excitation pure!

mardi 21 novembre 2017

Fun Mob : Tav Falco (1990)

Résultat de recherche d'images pour "tav falco"
Bien sûr le rouleau-compresseur ordo-libéral à une nette tendance à nous rouler sur les orteils ces temps-ci. Mais avant qu'il ne nous ait avalé les chevilles, les guiboles et n'aplatisse tout le reste, je vous propose de faire quelques exercices de souplesse et de nous entrainer surtout à courir plus vite que lui, et dans la bonne humeur s'il vous plait, plutôt que de déprimer. Have Fun!


Et puis je vous signale aussi cette interview roborative de Tav Falco


dimanche 19 novembre 2017

Les classiques : L'Orchestre de la Paillote (1967)

 

Aujourd'hui, tout simplement une des plus grandes chansons de l'histoire de la musique africaine : "La Guinée Moussolou" par l'orchestre de La Paillote dirigé par Keletigui Traoré. Nous sommes dans la Guinée de Sekou Touré, grand psychopathe et non moins grand mélomane, en 1967, année du deuxième album de l'orchestre. C'est parti pour six mintes de beauté absolue!


samedi 18 novembre 2017

The Man Who Shot Liberty Valance : cinéma, pop music et politique

Je l'ai toujours bien aimée cette chanson de Gene Pitney. Ecrite par Hal David et Burt Bacharach, elle brille dans un écrin pop nickel-chrome. En même temps, comme dirait l'autre neuneu, elle est quand même un peu too much. A la limite du genre pique, épique et parodique. Et c'est sans doute ça qui me réjouit : ce flirt avec la grandiloquence évitant de justesse la nouillerie ultime par une forme de surenchère! Quel panache! Ecoutez-donc :
La chanson se rapporte à un film de John Ford, The Man Who Shot Liberty Valance. On ne sait pas trop, en vérité, si il a jamais été prévu qu'elle figure ou non dans le film. Elle n'y est pas en tout cas, ce qui ne l'a pas empêché d'être une des plus grands tubes de 1962...

Il se trouve que François Ruffin vient de citer ce film dans une intervention, ma foi, bien intéressante et que je vous recommande donc chaudement.



 

vendredi 17 novembre 2017

Le gospel qui balance (3) : Les Kelly Brothers, 1960

 

On lache les chevaux aujourd'hui à la Cellule avec les Kelly Brothers de Chicago. Satan est un tocard et on arrivera au paradis avant lui mais on n'est pas vraiment pressé et pour l'instant on s'enfile seulement cette vitamine gospel pour prendre la journée du bon côté : "I've Made It All Over At Last".


mardi 14 novembre 2017

Le gospel qui balance (2) : les Five Blind Boys of Alabama 1958

 



Ce sont cette fois-ci des vedettes du gospel que la Cellule met en avant. Les Blind Boys of Alabama sont en activité depuis 1948 et un film leur a été consacré il n'y a pas très longtemps. Laissez-vous entrainer par cet hymne à la maturité : ça commence avec un groove entraînant autant que possible et puis ça s'excite, ça grimpe même progressivement aux rideaux de la célébration et à la fin Little Richard lui-même peut passer pour un sage bambin devant le quintet des aveugles de l'Alabama.


dimanche 12 novembre 2017

Le gospel qui balance : Reverend Lofton & The Holy Travellers 1965

Du pur inconnu ce soir avec le Reverend Lofton et ses Saints Pélerins. On connait l'année (1965) le label (Halo) et on sait aussi que la galette a été gravée à Chicago : c'est peu. Mais le morceau vaut le voyage. Il y a d'abord l'intro qui sonne comme rien de repréré au milieu des sixties mais fait plutôt penser à une chanson indie des années 1980. Et puis ensuite ça s'emballe sans jamais laisser baisser la pression. Foutument rock'n'roll ce gospel-là!


jeudi 9 novembre 2017

Guitare hawaïenne : Jim And Bob (1933)


http://www.planetgaa.com/HawGuit/JB200.jpg


C'est à Chicago en 1933 que Jim (Holstein) et Bob (Pauole) enregistrent ce tonique Hula Blues. Hawai est encore une fois le centre du monde même au milieu des grandes plaines. Pour vous renseigner sur l'énigmatique duo voyez donc cette page



mardi 7 novembre 2017

Guitare haïtienne : Frantz Casseus 1954

 

Chantre de la musique traditionnelle haïtienne Frantz Casseus en a donné une interprétation épurée absolument magnifique. Voilà un morceau enregistré en 1954


Et puisqu'il fut aussi le premier professeur de guitare d'un certain Marc Ribot voici la version de ce dernier dans un disque hommage de 1993. La Cellule vous souhaite de belles choses.




lundi 6 novembre 2017

Guitare indonésienne : Grup Bamba Puong (1996)

Je ne sais presque rien de ce morceau sinon qu'il se trouve sur une anthologie du Smithsonian Institute. Le morceau a été enregistré en 1996 sur l'île de Sulawesi en Indonésie. On y produit apparemment des choses formidables.

Sublime : Googoosh (Iran 1978)

Est-ce vraiment la peine de présenter Googoosh la grande star pop iranienne... Pourquoi ne pas se contenter d'écouter ce morceau de 1978 : "Age Beemoni"





jeudi 2 novembre 2017

La fièvre du twist à Téhéran : Abbas Mehrpouya



Difficile d'en savoir beaucoup plus sur ce titre qui vous susurre "twist twist twist" au bout de quinze secondes tout en lorgnant sérieusement sur "Fever". Si on vous disait qu'il s'agit d'une production bollywoodienne vous n'en seriez sans doute pas surpris plus que ça mais c'est à Téhéran que ça se passe. Il y a un site qui est consacré à Abbas Mehrpouya mais il est en persan...